Mais a quoi sert reellement facebook ?

facebook, mais à quoi ça sert?

Mais à quoi sert facebook ? C’est une question que je me pose depuis plusieurs semaines maintenant.  Certes, j’ai eu une période facebook, où je me connectais plusieurs fois par jour. Mais après avoir fait le tour des possibilités, je me dis qu’au final facebook n’est qu’une sorte de copains d’avant améliorée

Copains d’avant permet, comme facebook, de retrouver ses anciens amis. Mais la question que je me pose c’est une fois que tu as sélectionné tes amis tu fais quoi ? Sur mon compte facebook, j’ai actuellement plus de 100 amis et je n’ai aucun contact facebookien avec 90% de ceux-ci… Je suis amis avec des personnes que je n’ai pas vu depuis des années… L’ajout de photos peut être utile, si on limite l’accès seulement à un groupe de personnes. J’ai déjà pu regarder des albums entiers remplis uniquement de personnes que je ne connaissais pas (c’est le côté voyeurisme de facebook).

Les 3/4 des groupes ne servent concrètement à pas grand chose (par exemple, le groupe de ceux qui ont un i dans leur prénom ou Si toi aussi t’as déjà essayé de remplir un gant de toilette avec de l’eau…). On rejoint un groupe juste pour que tout ses amis le voit sur notre mur et c’est tout. Il n’y a pas vraiment d’intéractions entre les membres d’un groupe. Et j’ai failli oublier le pourrisage des boîtes mails par certains groupes qui abusent des messages envoyés à tous les membres.

Enfin les applications… Tout d’abord, tu sais que lorsque tu ajoutes une application, tu donnes l’accès à tes donnés personnelles à la personne (ou l’entreprise) qui a créé l’application ? Quasiment tous les jeux que l’on trouve sur facebook sont disponibles ailleurs (et en respectant la vie privée de chacun). Et je ne parle même pas des applications de type « Machin a répondu à des questions sur toi… ».

Point positif : la twitterisation de facebook avec la nouvelle mise en page peut apporter un plus (si 95% des utilisateurs n’étaient pas contre).

Donc pour conclure, je ne sais toujours pas à quoi sert facebook. Je suis un peu sceptique devant le modèle économique que propose facebook : la monétisation de la vie privée. En ce moment j’hésite entre deux solutions radicales : soit supprimer mon compte définitivement (je m’y connect une fois toutes les semaines maximum) soit je supprime tous les amis qui n’en sont pas vraiment pour garder qu’un cercle restreint (« vrais amis » et famille).

Ce contenu a été publié dans news du web, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 reponses a Mais à quoi sert réellement facebook ?

  1. ace riker dit :

    j’ai bcp votre article. 😉

  2. Eric Bajart dit :

    En découvrant certains quiz sur Facebook, je me demande effectivement à quoi sert ce site. Petit florilège :
    – « Mangeriez-vous des bébés si la loi le permettait? »
    – « Est-ce que XXXX [nom choisi au hasard parmi mes amis] porte des sous-vêtements du sexe opposé ? »

  3. Ping : A quoi sert Instangram ? | JQuery, PHP, html, design… // arnaud-k : un blog de geek

  4. xxx dit :

    bah si vous êtes contre, allez plus sur ce site 😉 nous en tant qu’ado on aime bien ^^

  5. Ckalimo dit :

    Attentioooooooon : Combo UP + méga pavé de la mort !
    Voila, c’est fait. Désolé pour ceci mais la question est intéressante mais la conclusion pas assez ouverte (je pense).
    J’ai longtemps pensé de la même manière que toi (on est sur internet, le contact est plus facile et le vouvoient, lui, un peu trop solennel), et c’est en grandissant et en acquérant des connaissances dans l’informatique -au sens large- et surtout en web, que j’ai changé d’avis sur le sujet.
    Je vais donc essayer d’élargir ta vision des choses.

    1) Avant Facebook
    Avant Facebook, internet existait déjà et avait déjà vocation de rendre le contact et la connaissance et à portée de main. Quasiment instantanément même ! Les wiki existaient pour transmettre les connaissances. Les forums de tout genres, des chats (pas l’animal ! Le moyen de communication) sur tous les sujets, l’email pour les contacts plus rapide. Les flux RSS pour l’actualité.
    Internet, c’était aussi de la praticité : Un agenda/calendrier synchronisé, des outils de collaboration …

    2) Un outil, des outils
    Pour moi Facebook, c’est une plate-forme, qui a vocation de rassembler de nombreux outils. Des chats instantanés, des chats de groupe, des groupes, des albums photos, des agendas, des blogs, de la planification d’événement, un flux de contenu sur des sujets que j’apprécie, des communautés d’inconnus sur un domaine précis, des créations, des actualités en général/de groupe particulier/de personne particulière, des jeux, des applications.

    C’est un outil puissant, basé sur le social et sur le partage de contenu.

    3) Les usages
    Il est important de différencier l’utilité et l’usage d’un outils. Par exemple l’utilité d’un email est d’envoyé du texte à une autre personne. Mais un de ses usage peut être d’envoyer un email à sa propre adresse pour garder un lien de coté par exemple (tu n’as jamais fais ça ?).

    Le puissance outils social qu’est Facebook à naturellement attiré toutes sortes de public, femmes, hommes, jeunes, vieux, actifs, chômeurs, pro, publicitaire, écolier, étudiant, associations, entreprise, artistes, etc..
    Chaque public à vu son propre intérêt dans Facebook et l’utilise à sa façon et c’est ainsi que naissent les usages de Facebook. Selon la maturité du public, il peut naître des contenus vides d’intérêt comme par exemple le super groupe : « Si toi aussi tu aimes te coucher dans des draps propres ».

    Mais heureusement Facebook est modulable, et tu choisis principalement le contenu que tu souhaite voir.

    Je prend mon exemple. Je suis un jeune développeur actif, je sors, je joue, j’écoute plein de musique. Je ne suis pas du tout le mec ultra populaire qui à 5000 amis sur Facebook et 300 photos de duckface prisent en boite.
    Et dans ma timelime je retrouve :
    – Les statuts de mes amis, des photos (pour certain « amis de facebook » j’ai pris la liberté de caché leurs contenu de mon fil d’actualité).
    – Des dessins d’artistes.
    – Des news de développeur, de matériel informatique, de jeu
    – Quelques page humoristiques, d’actualités, de contenu journalistique.
    – Des infos de concert et soirée, des musique d’artiste
    – Des groupes de partage de musique; des groupes de jeu de société.
    Je me sers beaucoup du chat instantané pour joindre mes amis pour les choses non urgent (sinon j’ai leur numéro de portable), les groupes pour partager à certaines personnes seulement du contenu (par exemple un groupe avec que mes amis très proche, dans lequel on organise nos moment ensemble). Et aussi la participation d’événement qui permet de planifier les week-ends.
    J’ai 0 applications et 0 jeux de Facebook (genre candy crush).
    Comme usage détourné, il m’arrive de mettre « Participer » à un événement musicale, non pas car je m’y rendrai, c’est juste pour mettre de coté l’événement et revenir plus tard pour écouter les différents artistes qui y seront présent (sans moi 🙁 ).

    C’est MON usage de Facebook.

    4) Et donc ?
    Et donc, je finirai en disant que tu as raison de dire qu’il y a plein de contenu inutiles sur Facebook, qu’on ajoute des gens avec qui on ne communique pas, qu’on est tenté d’aller zieuter des albums de photos d’inconnus…
    Ça fait parmi des usages possibles, personnellement j’ai du contenu un peu pourris sur ma timeline, j’ai quelques « amis » à qui je parle rarement mais pas jamais, ça m’arrive d’aller voir les photos d’amis-d’amis. Mais mes visites sur Facebook c’est surtout pour les autres usages utiles !

    Pour moi Facebook sert à accéder à des communautés par le biais de nombreux outils déjà connu. Reste à l’utilisateur de choisir comment il utilisera ces (mais surtout ses) outils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *